Top

Sahara occidental : l’Algérie attachée à une solution consacrant le droit à l’autodétermination

le 30 mai 2011 à 13:15 

L’Algérie souhaite que le processus de négociations entre le Maroc et le Front Polisario aboutisse rapidement à une solution politique juste permettant au peuple sahraoui d’exercer librement son droit à l’autodétermination, a indiqué, dimanche à Alger, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, dans une allocution prononcée à l’occasion de la célébration de la journée de l’Afrique.

“Profondément attaché à un règlement de ce dossier de décolonisation dans le cadre du respect de la légalité internationale, mon pays souhaite que (le) processus de négociations aboutisse rapidement à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, à même de permettre au peuple sahraoui d’exercer librement sont droit à l’autodétermination conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité”, a souligné M. Medelci.

Le ministre des Affaires étrangères a déploré que le conflit du Sahara occidental “tarde à connaître son épilogue”. Il a cependant noté que les efforts entrepris par l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies, M. Christopher Ross, ont permis de relancer le processus de négociations dans un cadre informel, entre le Royaume du Maroc et le Front Polisario.

La septième réunion informelle entre le Maroc et le Front Polisario est prévue les 6 et 7 juin prochain à New York. Ce sera le premier round à se tenir suite au rapport sur le Sahara occidental du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, rendu public en avril, et à la résolution 1979 du Conseil de sécurité qui s’en est suivie, renouvelant le mandat de la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) jusqu’en avril 2012.

Suite au rapport du secrétaire général, le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité une résolution dans laquelle il a réaffirmé son engagement à ’’aider les deux parties au conflit à parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental’’. Dernière colonie en Afrique, le Sahara occidental est considéré comme territoire non-autonome par l’ONU depuis 1966.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 2,33 de 5)
Loading...

5 Réponses à “Sahara occidental : l’Algérie attachée à une solution consacrant le droit à l’autodétermination”

  1. ahmed 7 juin 2011 20:07

    je reve d’un marghreb ou on peut circuler librement , ou on peut entreprendre librement , comme aux usa , ou en europe.
    ce qui est fou c’est qu’on a les moyens de realiser ce reve , mais helas …..!!!!

  2. Omar 2 juin 2011 18:23

    Le sahara est marocain , le peuple Algérien en a marre que leur gouvernement gaspille des millions pour aider une bande de mercenaires . Vivement que ce conflit se termine enfin et que la vrai union du maghreb puisse enfin voir le jour. Wa ssalamou 3alaikoum.

  3. nomade 31 mai 2011 18:46

    bonsoir,
    une seule question…pourquoi nos dirigeants tiennent autant à diviser le Maroc, qu’est qu’on gagne? et surtout combien on perd?

  4. Nizar 31 mai 2011 17:07

    “l’Algérie attachée à une solution consacrant le droit à l’autodétermination” Vous dites?!! Et bein elle restera “attachée” tout court!

  5. Mokar 30 mai 2011 22:34

    Mais pourquoi notre pays dépense des millions de dollars pour une cause qu’est déjà perdue. Franchement, croyez-vous que le Maroc lâchera son Sahara comme ca? Revenons a la raison l’histoire, le Sahara occidental n’a jamais existé ‘ c’était toujours le Maroc. En plus, le Maroc a présente un plan courageux celui de l’autonomie qui est bien évidement sabote par nos régime Algérien… le temps nous dira….

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom