Top

Réforme du Code du travail : Force ouvrière (FO) ne défilera pas, mais ne se défile pas

le 31 août 2017 à 8:16 

Si les situations politiques varient, de leur côté, certaines attitudes et manières de faire ne changent pas. Le syndicat FO par l’intermédiaire de son leader a indiqué que la centrale syndicale ne défilera pas le 12 septembre aux côtés des autres syndicats contre la réforme du Code du travail. Elle considère, que le dialogue reste ouvert, et elle privilégie celui-ci à l’affrontement comme elle l’a très souvent fait.

La réforme du Code du travail est bien souvent considérée comme un test pour le gouvernement. Cependant, elle va de l’autre côté se révéler aussi comme un test pour les différentes centrales syndicales. L’efficacité concrète de leurs différentes actions, sera certainement très surveillée par leurs adhérents.

Dans ce cadre-là, c’est une décision unanime qui a été prise par FO. Le syndicat a pris en compte selon lui, que la réforme actuelle est menée après une “vraie concertation” et que sur plusieurs points, “le gouvernement a fini par bouger”. Jean-Claude Mailly prend en compte un changement de méthode par rapport notamment à la mise en place de la très décrié loi El Khomri. C’est une vraie différence, qui explique le changement d’attitude du syndicat, par rapport à 2016. FO faisait partie du front syndical contre la précédente réforme.

La décision de ne pas manifester maintenant veut donc, plus récompenser la volonté de concertation que le projet lui-même. En effet, FO juge la base du projet beaucoup trop libéral. Cependant, il n’est pas question de rater un dialogue pour faire évoluer concrètement et immédiatement les choses si celui-ci est possible, et ainsi défendre les intérêts des salariés. Jean-Claude Mailly s’explique “on part d’un projet ultralibéral, je ne dis pas qu’il ne l’est plus, mais je raisonne toujours dans les négociations avec trois colonnes : ce qu’on obtient, ce qu’on évite, et ce sur quoi on n’est pas d’accord. Et je suis sûr qu’il y aura des éléments dans les trois“.

Force ouvrière continue sur sa démarche pragmatique discrète, en s’appuyant sur des discussions et des réunions. Elle privilégie le “un tu l’as, vaut mieux, que deux tu l’auras”. FO laisse les syndicats CGT et Solidaire, organiser une manifestation dans la rue sans y participer. De leur côté, les deux autres syndicats espèrent, que si la manifestation n’a pas de résultats immédiats, elle sera être une manière de mobiliser les adhérents, évitera qu’ils baissent la garde, et fera un étalage médiatique de leur puissance.

Crédit photo :  tof2tof

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom