Top

Loi sur la fin de vie : le dilemme de l’Assemblée nationale

le 11 mars 2015 à 21:25 

AnMardi et mercredi, la loi sur la fin de vie a été observée au sein de l’Assemblée nationale. Les opinions sont très controversées sur le sujet. Une mesure qui pose problème en particulier, la sédation profonde. Les députés sont ainsi très partagés sur le sujet et cela va bien au-delà des clivages politiques.

Les rédacteurs de la proposition de loi sur la fin de vie se sont bien trompés s’ils ont pensé qu’elle ferait l’unanimité au niveau des députés. En effet, ces derniers semblent très partagés sur ce point, certains trouvant que les mesures sont exagérées affirmant que cela autorise ainsi une assistance médicalisée active à mourir, et d’autres que la loi ne va pas assez loin. Le texte prévoit qu’un patient pourra donner des directives sur sa fin de vie quand elle le souhaite avec un choix entre le coma ou celui d’accepter d’endurer ces souffrances.

Il n’en est pas autrement au niveau de la population, car les avis sont également partagés. En dépit des nombreux témoignages de personnes malades souhaitant une fin de vie douce, une grande partie de la population considère encore ce projet de loi comme étant l’acceptation d’un suicide assisté chez les malades.  Les députés auront ainsi deux jours pour discuter de cette loi avec les 1000 amendements qui vont avec pour un vote final prévu pour le 17 mars.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom