Top

CAN 2012 – Football : «La Tunisie a les qualités pour battre le Ghana»

le 4 février 2012 à 14:37 

Le sélectionneur des Aigles de Carthage, Sami Trabelsi estime que son groupe est capable de se qualifier aux demi-finales de la CAN, même si l’adversaire se nomme le Ghana. Le match débutera à 17h00.

Sans convaincre, les coéquipiers de Msakni ont composté leur billet pour les quarts de finale où ils affronteront un sérieux client pour le sacre final, en l’occurrence, le Ghana. Pourtant, Sami Trabelsi reste très confiant en les moyens de ses poulains à aller le plus loin possible dans cette prestigieuse compétition.

« On a 23 joueurs qui se valent. Celui qui veut aller le plus loin possible, il ne doit pas penser à ses adversaires. Je pense que la Tunisie a démontré des qualités dans ce tournoi et va pouvoir gérer ce match face au Ghana Elle a les qualités pour battre n’importe quel adversaire», a-t-il lancé. De son côté, l’étoile montante du football ghanéen, le Marseillais, André Ayew se méfie énormément des Aigles de Carthage.

«On sait que la Tunisie a une bonne équipe. Ils ont gagné le Chan et pas mal de joueurs qui ont gagné ce tournoi sont à la CAN. On va tout faire pour se qualifier» a-t-il reconnu au site rfi.fr. Belle empoignade en perspective demain dimanche à Franceville entre des Ghanéens portés vers l’avant et des tunisiens qui excellent dans les contres.

Ghana

Annan : «Gagner à la mémoire de ma mère»

Après avoir appris le décès de sa mère, ce jeudi, le milieu de terrain ghanéen Anthony Annan veut remporter la CAN 2012 à sa mémoire. Annan a décidé que malgré le décès de sa mère, il allait continuer la CAN avec ses partenaires. Le milieu défensif du Vitesse Arnhem y voit même une source de motivation supplémentaire, dans l’objectif de gagner le titre. «Le décès de ma mère est douloureux, mais j’essaye de rester fixer sur l’objectif de gagner le tournoi. La victoire finale serait le meilleur moyen de saluer sa mémoire», a déclaré l’ancien de Rosenborg dans un communiqué de sa fédération. Les Black Stars devraient porter un brassard noir en guise d’hommage, lors du quart de finale face à la Tunisie, ce dimanche.

Katongo pense à 1993

Avant le quart de finale contre le Soudan, le capitaine de la Zambie, Christopher Katongo, espère que cette génération de Chipolopolos écrira un nouveau chapitre de l’histoire du football zambien en atteignant les demi-finales pour la première fois depuis 16 ans. «Tout le monde veut écrire un nouveau chapitre de l’histoire du football zambien, cela fait longtemps qu’on n’est pas allés en demi-finale d’une CAN, depuis 1996 », a souligné Chris Katongo en conférence de presse, avant d’avoir une pensée pour l’équipe de Zambie décimée par un accident d’avion au large du Gabon en 1993.

«Ce serait magnifique de jouer la finale au Gabon, a-t-il estimé. On a perdu toute l’équipe nationale en 1993. Leurs âmes sont quelque part là-bas… Mais il ne faut pas se relâcher. Si on veut aller à ce niveau, il faut rester réveillés», a ajouté l’aîné des frères Katongo, prêt à assumer la pression pesant sur les Chipolopolo Boys. «La vie est faite de pression. Même entre mari et femme à la maison, il y a de la pression ! Les gens en Zambie pensent au crash de 1993, ils disent que comme ça se joue au Gabon, ce sera notre coupe. C’est à nous, sur le terrain, de leur donner de la joie», a conclu le numéro 11 de la Zambie.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 de 5)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom