Top

Les Doha Goals 2015 partenaires des Jeux olympiques spéciaux de Los Angeles

le 21 avril 2015 à 11:45 

Warm Up- Mohamed GaballaDu 25 juillet au 2 août 2015, plus de 7000 athlètes de 170 pays se retrouveront à Los Angeles pour une nouvelle édition des Jeux olympiques spéciaux. Cette compétition sportive internationale (ayant lieu tous les deux ans et alternant hiver et été comme les Jeux olympiques traditionnels) regroupe des athlètes amateurs d’élite ayant une déficience intellectuelle. Un événement qui met l’accent sur la participation de tous plus que sur l’exploit sportif et qui dans ce cadre, est apparu comme un partenaire logique et naturel des prochains Doha Goals, forum annuel organisé par la société Richard Attias et Associés à l’initiative du gouvernement qatari et consacré au sport comme facteur de développement économique et de progrès social.

Les Jeux olympiques spéciaux seront de retour aux Etats-Unis après 16 ans d’absence et attireront une nouvelle fois l’attention du public sur les talents et les capacités des personnes handicapées mentales. Plus de 200 millions de personnes dans le monde souffrent actuellement d’une déficience intellectuelle, ce qui en fait le plus grand groupe de handicap dans le monde entier. Une déficience qui traverse les lignes raciales, ethniques, éducatifs, sociales et économiques, et peut se produire dans n’importe quelle famille.

Pour l’occasion, la quatrième édition du forum international Doha Goals se tiendra donc de manière exceptionnelle à Los Angeles du 25 au 27 juillet et abordera des thèmes divers et variés tels que la place des femmes et des jeunes dans le sport, les actions et initiatives de solidarité par le sport et la responsabilité sociale des entreprises dans ce domaine ainsi que le rôle du sport dans l’intégration des minorités.

Comme l’explique dans un communiqué le Cheikh Faisal bin Mubarak Al Thani, directeur exécutif des Doha Goals, “nous avons choisi cette année de collaborer avec les Jeux olympiques spéciaux, la plus grande organisation mondiale basée sur le développement par le sport, en particulier pour des personnes mentalement handicapées encore largement marginalisées. Mais notre partenariat ira au-delà de notre seule présence aux Jeux mondiaux, et couvrira des initiatives afin de promouvoir le sport comme un outil d’intégration sociale et sociétale pour tous”.

De son côté, Janet Froetscher, directrice des Jeux olympiques spéciaux, estime que les Jeux mondiaux spéciaux offriront en toile de fond une occasion parfaite de démontrer aux dirigeants économiques et politiques de notre monde, l’impact positif du sport pour la création d’une société favorisant l’intégration et le respect des communautés.

À ce jour, les Doha Goals ont réuni plus de 5000 participants venus de 70 pays afin d’évoquer la place du sport dans les grands défis sociaux et économiques mondiaux du 21ème siècle. Plus concrètement, un certain nombre d’initiatives ont déjà vu le jour prouvant ainsi que les Doha Goals ne sont pas que débats et échanges d’idées mais aussi et surtout des actions ancrées dans la réalité. On pense notamment à la construction d’un complexe multisports au Gabon, à Port Gentil, en partenariat avec l’équipementier Connor Sport et les autorités locales, ou au programme de développement de prothèses sportives soutenu par des champions paralympiques.

Crédits photo : Specials Olympics

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas d'évaluation)
Loading...

N'hésitez pas à laisser un commentaire ...
et oh ! si vous voulez une image pour vous montrer avec votre commentaire, allez obtenir un Gravatar!





*

Bottom